Back to top

De la flexibilité dans le processus de construction

GME Marti Roche Bau 2 (Marti AG Zurich/Bâle)

Grâce à la bonne coordination et entente des entreprises participant au chantier, les travaux de la tour Roche 2 (205 m de haut) se sont achevés plus tôt que prévu.


L’objectif

De la sécurité et de l’efficience pour le chantier du plus haut immeuble de bureaux de Suisse
Avec ses 205 m de haut et ses 50 étages, la tour Roche 2 est aujourd’hui, après achèvement des travaux, le plus haut bâtiment tertiaire de Suisse. En matière de sécurité et d’efficience des travaux, l’entreprise de construction mise sur l’expérience qu’elle a acquise lors du chantier de la tour Roche 1, qui est un peu moins élevée.


Le projet

Résumé:
Le rétrécissement progressif du bâtiment vers le haut a nécessité une étude complémentaire, une planification minutieuse du coffrage.

Défi:
La forme du bâtiment a conduit à une géométrie complexe des trémies des noyaux, ce qui a nécessité une bonne préparation du chantier. En raison de la hauteur du bâtiment, il a également fallu mettre en œuvre toute une série de mesures de prévention. La situation en plein cœur d’une zone construite représentait une autre difficulté, car les surfaces disponibles étaient très exiguës.


Solution

  1. Élaborer des solutions efficientes en travaillant de concert dès le tout début

    Partenaires de longue date, MEVA et la Marti AG ont travaillé ensemble très en amont du projet. Grâce à l’expérience acquise lors du chantier de la tour Roche 1, les ingénieurs MEVA ont tout de suite su ce qui était important pour la tour no 2, si bien que leurs concepts avisés, ainsi que leur planification détaillée, ont vraiment su convaincre. Le travail de concert réalisé au moment de la planification du projet a permis d’identifier et de résoudre les possibles problèmes avant même le début des travaux.

    La Marti AG a misé sur la robustesse et la compacité des fermes de butonnage STB 450 ainsi que sur le système auto-grimpant MAC, ce dernier ayant été mis en œuvre avec le coffrage de voiles Mammut 350 et le pare-chute MGS-H.
     

  2. Solutions pour chantiers exigus
    Les premiers travaux d’excavation pour les trois étages en sous-sol ont débouché sur une fouille de 20 m, une profondeur qui nécessitait un blindage. Après ces travaux d’excavation, une dalle à ouverture circulaire a été coulée. La ferme de butonnage STB 450 avait été planifiée pour réaliser les voiles extérieurs situés sous cette dalle. Comme il n’était pas possible de déplacer le coffrage à l’aide d’une grue, en raison notamment de l’exiguïté de la fouille, ces travaux ont été réalisés avec des fermes de butonnage mobiles.

    Construction of Roche tower 2 at Basel Switzerland using MEVA climbing formwork
    MEVA’s climbing formwork system is used in the construction of Switzerland’s Roche Tower 2

     

  3. Plus d’efficience avec le coffrage MAC
     
    a) Un coffrage composé de deux systèmes pour le noyau divisé
    En raison des difficultés logistiques liées à la réalisation d’un projet urbain de grande envergure, les acteurs du chantier ont misé sur la mise en œuvre d’un coffrage auto-grimpant. Après avoir déjà travaillé simultanément sur deux noyaux lors du chantier de la tour 1, il a été décidé d’élever le noyau de la tour 2 en recourant à un procédé similaire.

    Comme le noyau est divisé en deux par le hall d’accueil, les ingénieurs de MEVA ont proposé d’utiliser deux systèmes grimpants en parallèle. Cela allait non seulement permettre de réaliser des gains de temps non négligeables, mais également d’offrir des postes de travail sécurisés au personnel du chantier.

    b) Calepinage précis pour géométrie complexe
    Les voiles des deux noyaux ont dans un premier temps été coulés avec le coffrage de voiles Mammut 350 pour atteindre une hauteur de 3,80 m. Lors de la réalisation de ces travaux, il a aussi fallu respecter la géométrie anguleuse des nombreuses trémies. Celles-ci ont été dessinées en 3D. Les différents tronçons ont ainsi pu être modélisés, ce qui a permis de planifier les détails importants de façon plus précise.

    c) Un système sur mesure pour les besoins du projet
    Les cycles de bétonnage et le levage hydraulique des deux coffrages MAC ont fait l’objet d’une étude séparée. Pour assurer le bon déroulement des travaux sur le chantier, les différents éléments du coffrage ont tous été planifiés et conçus sur mesure avant d’être livrés sur le chantier. Cela a permis d’installer les coffrages de manière plus efficiente sur les noyaux.

    MEVA a également tenu compte des propositions d’optimisation qui ont été faites par la Marti AG au cours du chantier, ce qui a permis d’accélérer encore les travaux et aussi de réduire les coûts.

    Construction of Roche tower 2 at Basel Switzerland using MEVA climbing formwork

    d) Solutions de transport innovantes
    Pour permettre la mise en place des escaliers préfabriqués dans les cages des noyaux pendant les travaux, le coffrage MAC a été équipé de plates-formes à trappes rabattables. Les préfabriqués ont ainsi pu être grutés à travers le coffrage auto-grimpant pour être déposés dans les cages. Un rail de manutention, qui a été mis en place par MEVA sous le système MAC, a ensuite permis de déplacer les préfabriqués avec une grande précision dans la cage, et ce, sans mobiliser de temps de grue.
     

  4. La sécurité avant tout
    Pour la sécurité, qui était l’un des aspects incontournables de ce projet de construction, il fallait des solutions facilement adaptables. Le pare-chute guidé MGS a sécurisé les travaux en grande hauteur en ceinturant entièrement l’ouvrage. Mais les surfaces de planchers du bâtiment rétrécissent à partir du 14e étage. Sur le côté nord, les dalles reculent de 2,90 m. Et ce processus se répète tous les trois étages.

    Les ajustements devant être effectués au niveau du système MAC et du pare-chute MGS ont été planifiés de façon détaillée chez MEVA afin de faciliter et de sécuriser le travail sur le chantier. Ces systèmes ont été conçus afin de pouvoir retirer certains éléments en bloc et d’exécuter rapidement les différentes modifications. Les concepts de sécurité élaborés par MEVA et Marti ont servi de base pour élaborer des instructions de travail détaillées, ce qui a également permis de découper et d’exécuter les travaux étape par étape, en toute sécurité, sur le chantier de la tour Roche 2.


Le résultat

Grâce à la bonne collaboration entre MEVA et la Marti AG et à la rapidité d’exécution qui en a découlé, le gros œuvre a pu être achevé dès le mois de décembre 2020.


Produits en vedette


Entreprise de construction:
GME Marti Roche Bau 2 (Marti AG Zurich/Bâle)

Projet:
Tour Roche 2

Lieu du chantier:
Bâle, Suisse

Donneur d’ordre:
Hoffmann-La Roche AG

Planification du coffrage:
MEVA Schalungs-Systeme AG, Seon, Suisse et MEVA Schalungs-Systeme GmbH, Haiterbach, Allemagne

 


Vous avez des questions sur ce sujet ?

Pourquoi ne pas nous contacter, nous sommes là pour vous aider.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce projet ou tout autre projet, veuillez utiliser le formulaire de contact pour nous contacter, nous serons ravis de vous entendre.

Pour obtenir les coordonnées spécifiques à cette région, consultez la page « Contactez-nous » pour en savoir plus.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer la recherche et retourner au site